Économie : Nocibé va fermer 62 magasins en France, environ 350 emplois menacés

img_7856
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+

Douglas, le groupe propriétaire des parfumeries Nocibé, va fermer 20% de ses magasins en Europe.

9 magasins Nocibé dans le Gard et l’Hérault, l’inquiétude grandit.

Le groupe compte fermer 62 magasins dans l’Hexagone, soit 12 % de son parc, le plus important en Europe. Selon le syndicat CFTC, 338 salariés travaillant dans les magasins et 9 au siège sont concernés en France. « Le Covid a accéléré la digitalisation, comme partout, mais c’est un choc », « on n’avait rien vu venir » a commenté la secrétaire (CFTC) du comité social et économique, Véronique Moreau, notant que les fermetures viseront les magasins les plus anciens. Des propos recueillis par LeParisien.

Coup dur pour les salariés. Le groupe allemand de parfumerie Douglas, propriétaire du français Nocibé, a annoncé jeudi la fermeture de près de 20 % de ses magasins en Europe, pour se concentrer sur la vente en ligne, alors que la pandémie a fait chuter son activité en magasin.

Nouvelles habitudes de consommation avec le Covid-19

Les ventes ont chuté de 22% en France, de janvier à octobre. La fermeture des magasins pendant les confinements, les contraintes sanitaires associées à leur réouverture, ainsi que les changements de mode de vie – le masque rend peu visible le maquillage – ont contribué à freiner les ventes.

Douglas, notamment présent en Espagne, Italie et en Pologne, justifie ces mesures par le « changement des habitudes de consommation » de ses clients, en faveur des achats en ligne, au détriment des ventes physiques. Ce phénomène, déjà présent avant la crise, a été « accéléré par la pandémie de Covid-19 », explique l’entreprise.

Une grande partie des fermetures devraient en tout cas se faire dans les pays du « sud de l’Europe », où l’activité du groupe a été « particulièrement frappée par l’impact de la pandémie », qui a entraîné plusieurs périodes de fermeture des commerces « non essentiels ». En Espagne, 40 % des magasins vont être fermés, soit 97 fermetures.

Publicités locales

Fil d'informations Facebook

Dernières Actualités

Publicités locales

Les dernières Actualités