Affaire des motards de la gendarmerie : le suspect tente de s’évader lors de sa garde à vue

img_7154
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+

3 personnes grièvement blessées dont 2 gendarmes à la suite d’un refus d’obtempérer pour un défaut de permis.

Arrêté ce dimanche sur la commune de Tarascon (Bouches-du-Rhône), trois jours après les faits qui se sont déroulés à Fourques (Gard), l’homme âgé de 24 ans, déjà connu par la justice pour plusieurs condamnations, a été présenté ce mardi à un juge d’instruction de Nîmes et mis en examen pour « tentative de meurtre » sur un gendarme, « refus d’obtempérer aggravé », « blessures involontaires » sur trois personnes dont deux autres gendarmes et « tentative d’évasion« , a précisé Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. L’individu a été écroué.

Lors de sa garde à vue, le fuyard a tenté de se faire la belle dans les locaux de la Gendarmerie de Nîmes.

Après l’accident, le chauffard avait fuit les lieux grâce à la complicité de sa famille.

Une famille complice qui sera également poursuivi pour « complicité d’évasion » et « dénonciation imaginaire ». Les membres de cette famille ont tenté de faire croire aux enquêteurs que le véhicule du fuyard avait été en réalité volé quelques heures avant le drame.

Les deux motocycliste de la gendarmerie et le chauffeur routier sont toujours gravement blessés, d’autres interventions chirurgicales sont prévues.

Crédit : Gendarmerie du Gard

Publicités locales

Fil d'informations Facebook

Dernières Actualités

Publicités locales

Les dernières Actualités