GARD : un policier jugé pour avoir tué son ex-compagne sous les yeux de leur fils

img_6555
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur google
Google+

Le procès débute ce lundi 05 octobre devant la cour d’assises du Gard, à Nîmes.

Un ancien policier, âgé de 39 ans, va être jugé devant la cour d’assises du Gard dès aujourd’hui pour avoir abattue de plusieurs balles, avec son arme de service son ex-compagne de 24 ans. D’après l’autopsie, la jeune mère serait morte de trois balles dans la tête tirées à très courte distance.

L’homme a agi sous les yeux du petit garçon de 2 ans

Le 26 février 2016, Carine, 24 ans, alors au volant de sa voiture aux abords d’un rond-point, à Alès (Gard), est abattue de trois balles dans la tête tirées par son ex-compagnon, policier au moment des faits, avec son arme de service. Sous le yeux de leur fils de 2 ans assis à l’arrière du véhicule

Le jour d’après, l’homme s’était constitué prisonnier au commissariat de police d’Alès.

Le policier avait appelé la jeune femme à près de 1 700 reprises au cours des deux mois précédant sa mort.

Carine, monitrice-éducatrice auprès de personnes en situation de handicap, avait pourtant déposé plainte pour harcèlement et violation de domicile quelques jours auparavant contre son ex-conjoint, policier au commissariat de Bagnols-sur-Cèze, dont elle s’était séparée définitivement un an et demi plus tôt.

Publicités locales

Fil d'informations Facebook

Dernières Actualités

Publicités locales

Les dernières Actualités